Une cryptomonnaie en phase de concurrencer le secteur bancaire ?

Le XRP de Ripple occupe aujourd’hui, la troisième place du classement des crypto-monnaies aux plus grandes capitalisations boursières. Avec un volume de transactions quotidiennes d’environ 200.000.000$, la crypto-monnaie continue ainsi sa conquête du marché. Et ce, en dépit de l’importante correction que ce dernier a subie depuis le début de l’année.

Envoyer et recevoir de l’argent plus vite

La technologie du protocole Ripple gagne chaque jour un peu plus de terrain, dans le secteur bancaire notamment. Elle permet en effet de réaliser des transferts de fonds internationaux en une quinzaine de secondes au plus. Un véritable tour de force étant donné le fait que l’exécution des virements SWIFT nécessite un délai de traitement d’environ 72 heures.

La technologie a ainsi séduit un important nombre de banques telles que JP Morgan, Goldman Sachs, Santander ou encore le Crédit Agricole. Ce genre d’annonce a souvent poussé les investisseurs à acheter Ripple (XRP) faisant de cette crypto-monnaie, l’une des plus importantes du marché. Récemment, l’équipe de Ripple a annoncé deux nouveaux partenariats. Le premier concerne la société de télécommunications IDT et le second, le service de paiement international MercuryFX. Ces deux nouveaux partenaires ont entrepris de réaliser des tests sur les fonctionnalités de xRapid Ripple, basées sur la crypto-monnaie Ripple (XRP). Selon l’annonce, la finalité de ces essais concerne dans un premier temps la vitesse d’exécution, mais également la réduction des coûts de transaction.

Pour l’heure, Ripple émet selon certains analystes, de nombreux signaux positifs  sur le marché. Début janvier notamment, le système de paiement international Moneygram a annoncé son intention de se servir de la crypto-monnaie Ripple pour augmenter la vitesse des transferts et réduire les commissions. Mais il s’agit là du seul acteur qui pour le moment, ait affiché sa volonté d’utiliser la crypto-monnaie elle-même.

Nouvelles alliances

La start-up Ripple a récemment reconnu trois plateformes d’échanges en tant que “partenaires privilégiés” pour les transactions avec son service de paiement xRapid, qui utilise la crypto-monnaie XRP. Annoncée il y a quelques jours, Bittrex, Bitso et Coins.ph serviront désormais de plateformes d’échange agréées dans le cadre de la mise en place d’un écosystème XRP.

Ainsi selon Cory Johnson, stratège en chef des marchés chez Ripple, la référence et le partenaire officiel aux Etats-Unis pour les XRP est Bittrex. N’importe quelle banque peut donc se rendre sur Bittrex et avoir des liquidités garanties sur le marché, échanger ses dollars contre XRP… Au Mexique, il est aussi possible de se rendre sur Bitso, et réaliser des transactions (en pesos mexicains). Les trois bourses ont été choisies en raison de leurs avoirs en XRP, qui leur permet de garantir des niveaux de liquidité plus élevés.

Il existe également plusieurs autres sociétés au monde qui détiennent d’importants volumes de XRP. Le but de la start-up pour l’heure est donc de déterminer ces canaux afin de véritablement fédérer la communauté. À titre d’exemple, il est à noter que Taïwan et les Philippines voient d’importants volumes d’échanges commerciaux par rapport à d’autres corridors internationaux, ce qui signifie que Ripple pourrait se concentrer davantage sur ce canal.

Ainsi, Ripple avec son système xRapid Ripple a redistribué les cartes des transferts bancaires là où la domination s’opérait par la société belge SWIFT. Si Ripple est bien engagé dans cette course à la refonte du système de transferts bancaires, d’autres sociétés essaient de se positionner également. L’utilisation de la blockchain à l’avenir pour ce type de transaction ne fait plus beaucoup de doute, reste à voir maintenant qui saura fédérer les plus grandes banques pour réellement dominer ce marché.