Ces écrans qui vous veulent du mal

Passer quotidiennement plusieurs heures devant les écrans peut incommoder notre acuité visuelle, et même devenir une source de douleurs. Les informations sur les effets néfastes de la lumière bleue sont assez récurrentes ces derniers temps-ci. Si la télévision demeure le principal poste de visionnage, le temps passé devant les écrans d’ordinateurs, de tablettes ou de smartphone ne cesse de s’accroitre. Quels sont les risques réels pour la santé et comment s’en protéger efficacement ?

L’addiction aux écrans : qu’est-ce que c’est ?

L’usage intempestif et abusif des écrans fait l’objet de plusieurs études scientifiques. D’après les récents résultats de sondages menés par Médiamétrie et des enquêtes de l’INSEE, un jeune sur sept aurait une utilisation problématique des écrans. Nous vous en parlions déjà dans cet article sur les milleniums. La télévision, les jeux vidéo, le temps passé sur Internet et sur les réseaux sociaux via les smartphones, tablettes ou ordinateurs sont en cause. Plusieurs dizaines d’heures sont consacrées à l’usage de ces écrans par semaine. On parle d’une pratique quotidienne, intensive, additive qui va au-delà de 6 heures par jour !

 Les dangers des écrans sur notre santé

C’est connu de tous que les écrans sont dangereux pour la santé. Pourtant, nous sommes nombreux à en avoir à portée de main et à passer du temps dessus. Le principal danger vient de l’exposition à la lumière bleue. Elle fait partie du rayonnage de lumière dont la longueur d’onde émise se situe entre 380 et 500 nanomètres. Elle est naturellement émise par le soleil, mais également par certaines sources de lumière artificielle tout comme les écrans d’ordinateurs, de tablettes, de smartphone et d’ampoules LED.

Une exposition excessive à la lumière bleue occasionnerait, d’après les scientifiques, des troubles de la vision, de la fatigue oculaire, des picotements et une baisse de l’acuité visuelle. La jeunesse est particulièrement exposée à ses multiples risques. Chez l’enfant, la lumière bleue est susceptible d’endommager la rétine. Elle est également l’une des causes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Cette lumière bleue serait également source de perturbation et de dérèglement des cycles du sommeil.

Comment se protéger des effets néfastes de la lumière bleue ?

Aujourd’hui, il existe des lunettes de protection contre la lumière bleue, équipées des verres photoprotectrices sélectives. Elles permettent un traitement de filtre de la lumière bleu-violet, laissant passer la lumière bleue turquoise qui est sans danger pour la vision. La fonction de ces lunettes de protection est de préserver les yeux des longueurs d’onde de la lumière bleue, toxiques pour les cellules rétiniennes.

D’un autre côté, les nouvelles générations de tablettes ou de Smartphones disposent de ces filtres, et des fonctions de « mode nuit ou nocturne » pour une activation adaptée de l’éclairage. On trouve également sur le marché des films plastiques universels ajustables qui s’appliquent directement sur les écrans après un découpage du format souhaité.

Quelles solutions technologiques adaptées ?

La protection des yeux contre les ondes nocives de la lumière bleue passe également par un réglage de la luminosité des écrans. En effet, après le coucher du soleil, l’éclairage des écrans devient plus agressif à l’œil. Pour pallier ce problème, il existe des logiciels et des applications qui s’activent à ces moments-là pour limiter les émissions néfastes de la lumière bleue. L’application F.lux est sans aucun doute la meilleure solution de réglage de la luminosité des écrans. Totalement gratuit, ce logiciel procède à un ajustement automatique des couleurs d’affichage et de l’intensité lumineuse des écrans dès la tombée de la nuit. Dès qu’elle est installée, il faudra définir votre position géographique pour que le logiciel s’adapte à votre fuseau horaire.

Le spectre lumineux de la lumière bleue influence négativement les cycles du sommeil en déstabilisant la sécrétion de la mélatonine dans le corps. Face à cette situation, le simulateur de l’aube apporte une solution de traitement efficace à la qualité du sommeil. Son fonctionnement est à l’image d’un réveil ordinaire. En déclenchant une alarme à une heure enregistrée, le simulateur de l’aube joue un véritable rôle d’assistance au réveil. Vous découvrirez toutes les fonctionnalités de ce fabuleux outil de la luminothérapie sur www.lumino-therapie.fr/reveil-luminotherapie.