Digital nomad étape #1 : Devenir auto-entrepreneur !

travailler en forêt

Devenir auto entrepreneur est le souhait de nombreux indépendants. Se lancer dans entrepreneuriat rime généralement avec un sentiment fort de liberté. Pouvoir s’organiser librement sans contraintes est un luxe. Néanmoins, pour réussir, il faut nécessairement des heures de travail importantes et une motivation à toutes épreuves.

Pour ne pas se louper, il est nécessaire de s’entourer des bonnes personnes afin de réaliser les bons choix. Si le statut est fait pour vous, il reste à réaliser votre inscription en auto entrepreneur, sur espace-autoentrepreneur.com par exemple, plateforme en ligne qui facilite cette étape. Cette étape essentielle doit être effectuée sérieusement afin de pouvoir commencer son aventure.

Première étape : connaître les conditions pour être auto entrepreneur

Avant de réaliser son inscription auto entrepreneur, il faut s’assurer que vous remplissiez bien les conditions requises pour acquérir le statut. Celui-ci est très souple, mais il faut tout de même détenir quelques prérequis indispensables pour devenir auto entrepreneur.

Il faut de manière impérative :

  • Ne pas exercer une autre activité non salariée ;
  • Résider en France ; (Voir les conditions si vous ne résidez pas en France)
  • Posséder une carte de séjour temporaire qui autorise le statut de micro entrepreneur en France, si vous êtes un ressortissant hors Union Européenne ;

La procédure est rapide. Il suffit de quelques clics sur internet pour devenir auto entrepreneur. Vous pouvez lire l’article du site gataka.fr pour avoir des informations sur les outils de gestion en tant que micro entrepreneur.

Seconde étape : remplir un formulaire en ligne

Réaliser son inscription en ligne pour gagner du temps

La procédure pour réaliser son inscription auto entrepreneur s’effectue rapidement en ligne. En effet, elle impose seulement le remplissage d’un formulaire mis à la disposition des internautes sur le site. Celui-ci constitue le dossier d’inscription qui sera examiné avant la réponse de l’administration. Il est donc important de le remplir de manière sérieuse pour devenir auto entrepreneur et éviter toute perte de temps par la suite.

De plus, le formulaire est simplifié. Il vous permet de comprendre rapidement et facilement les éléments à donner afin d’optimiser vos chances de réussite. Cette étape est rapide puisqu’une fois votre inscription auto entrepreneur réalisée, votre dossier est transmis aux services compétents pour examiner votre demande.

L’accompagnement par une équipe professionnelle

Au cours des étapes pour devenir auto entrepreneur, il est possible d’avoir un doute sur certains éléments ou bien d’oublier de remplir certaines cases. L’équipe du site internet est présente afin de pouvoir répondre à toutes vos questions. Ils conseillent et rassurent les nouveaux entrepreneurs dans cette étape. Cela est important de pouvoir avoir des conseillers compétents pour ne pas se tromper.

De plus, ces équipes examinent avant le contenu de votre formulaire simplifié. Cela permet de ne rien oublier et d’éviter un blocage de la procédure en cas d’oubli. Ainsi, si une case est manquante, le dossier vous est à nouveau transmis pour effectuer une correction. Une fois celle-ci réalisée, il est envoyé entier à l’entité compétente. Cela permet de faire gagner du temps au dossier.

Enfin, ces équipes vous guident pour obtenir les meilleurs avantages. En effet, le nouvel indépendant peut percevoir après son inscription auto entrepreneur certaines aides dont l’ACCRE (l’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’une entreprise), s’il remplit certaines conditions. Cette aide permet d’être exonéré partiellement des charges sociales sur les trois premières années. Elle vous permet de commencer à devenir auto entrepreneur en toute tranquillité.

Pour cela, il faut remplir l’une des conditions suivantes :

  • Être demandeur d’emploi indemnisé ou indemnisable ;
  • Être demandeur d’emploi non indemnisé, mais inscrit à Pôle Emploi 6 mois au cours des 18 derniers mois ;
  • Bénéficier du RSA, du RMI, de l’ASS ou de l’ATA ;
  • Être âgé de 18 à 25 ans révolus ;
  • Avoir moins de 30 ans, être non indemnisé ou reconnu handicapé ;
  • Créer une entreprise implantée au sein d’une zone urbaine sensible ;
  • Bénéficier du complément de libre choix d’activité ;

Si cela est le cas, les équipes vous préviennent de la possibilité de demander l’ACCRE lors de votre inscription auto entrepreneur.