La visibilité online ➔ Une boutique qui convertit [EP. #4]

Cette année et pour les années à venir, l’économie du commerce en ligne va poursuivre sa croissance fulgurante. En tant qu’entrepreneur, cette opportunité de succès et de développement est passionnante, prometteuse et intrigante.

Que vous ayez déjà été impliqué dans le lancement d’une boutique en ligne dans le passé ou que vous cherchiez à créer votre première entreprise, c’est le moment de vous lancer. En effet, entre 2010 et 2013, le total des ventes ecommerce aux États-Unis est passé de 167,3 milliards de dollars à 263,3 milliards de dollars. En 2014, ce chiffre a grimpé à 304,1 milliards de dollars, et les tendances laissent entendre que 2018 devrait se chiffrer à environ 500 milliards de dollars. Pour ce qui est des perspectives, les ventes totales estimées aux États-Unis s’élevaient à environ 3,19 milliards de dollars pour 2014. Cela signifie que les ventes en ligne représentaient environ 9,5 % des ventes totales aux États-Unis – et cette part devrait augmenter. Alors pourquoi pas vous ?

Alors que l’économie du ecommerce est prête à connaître une croissance significative dans les mois et les années à venir, vous ne pouvez espérer voir des résultats que si vous faites preuve de d’ingéniosité.
Pour cela, voici une liste de conseils sur lesquels vous devriez vous concentrer :

1. Ne précipitez pas le lancement.

L’une des plus grandes erreurs que les entrepreneurs en ecommerce font, c’est de forcer ou de précipiter le lancement d’un site Web. Vous n’avez qu’une seule chance de lancer votre site et vous ne pouvez pas tout gâcher. Bien qu’il soit correct d’acheter votre nom de domaine et de lancer une sorte de page “Coming Soon”, vous devriez éviter le grand lancement jusqu’ à ce que vous ayé posé un travail de fond substantiel. Il est par exemple essentiel d’avoir un logo, si vous n’avez pas les compétence pour en créer un, faites appel à un designer ou bien utilisez un generateur de logo gratuit, enfin il vous faudra travailler de nombreux autres aspets à savoir :

  • Le SEO
  • marketing
  • les réseaux sociaux
  • la publicité payante

2. Mettez l’accent sur l’utilisateur.

Ce n’est un secret pour personne que le plus grand défaut des entreprises en ecommerce est l’incapacité de laisser leurs clients toucher, sentir, sentir et voir les produits avant de prendre une décision. Bien qu’il n’existe actuellement aucune solution pour résoudre ce problème, vous pouvez combler cette lacune dans d’autres secteurs de votre entreprise. Les meilleurs conseils sont simple, avoir des prix appropriés, une livraison gratuite et un processus de paiement avec des paniers d’achat simplifiés.

3. Testez absolument tout.

Avant, pendant et après le lancement d’un site ecommerce, vous devriez investir dans les tests et de l’analyse. Pensez comme le client et essayez de comprendre ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et pourquoi.

4. Travaillez en étroite collaboration avec vos employés, si vous en avez.

Tout entrepreneur ecommerce qui vous dit qu’il sous-traite ses réseaux sociaux ou les délègue à d’autres membres de l’équipe est fou. Les réseaux sociaux sont la base de votre entreprise, car ils vous donnent un regard constant sur la vie de vos clients. Bien qu’il soit tout à fait normal d’avoir un community manager, il est tout aussi important que vous soyez également impliqué.

5. Faites parler vos réseaux sociaux

En se basant sur le conseil précédent, c’est une excellente idée d’inclure des éléments sociaux sur vos sites ecommerce. Des choses comme les commentaires et les témoignages sur les produits, des boutons like, d’abonnement et même des options de connexion par facebook ou google, tout cela améliore votre entonnoir de conversion.

On vous laisse sur cette infographie de l’ecommerce réussi