L’influence de la technologie sur les habitudes des milleniums

L’objectif de cette chronique est de montrer les influences de la technologie sur les habitudes des milleniums, notamment celles au travail, de comprendre d’où proviennent-elles, afin de mieux les manager.

Vous avez surement déjà entendu le terme génération Y, milleniums sans forcément savoir ce que cela représente. Un millenium est une personne aujourd’hui âgée entre 16 et 36 ans, voici quelques caractéristique, peut-être que vous vous reconnaitrez.
Le millenium possède généralement un iPhone, une tablette et un ordinateur portable, il ne possède pas de télévision ou ne la regarde pas, il préfère s’informer ou se divertir via les réseaux sociaux tels que Facebook, Youtube, Twitter, ou bien par des sites d’actualité. Il ferait aussi parti de la génération la plus éduquée.

À l’heure d’aujourd’hui les milleniums sont les principaux consommateurs de technologie, notamment les smartphones, sites web et ça les développeurs l’ont bien compris. Il s’agit de créer l’expérience utilisateurs la plus fluide et irréprochable possible, les milleniums. Contrairement aux clichés rapportant les milleniums comme des experts étant en mesure de tout faire fonctionner, leur attentes au niveau expérience utilisateur sont plus haute que jamais. Si ils n’arrivent pas à faire fonctionner une application, ils se tourneront rapidement vers une solution alternative plus simple d’utilisation.

Le monde du travail

Cette habitude se rapporte aussi dans le monde du travail, ou une fois de plus les codes sont remis en questions. L’idée d’un emploi similaire sur plusieurs années est de moins en moins considérée, si cette génération se déplait au travail, elle n’hésite pas à en changer, au même titre qu’un changement de site web. Le millenium ne veut pas s’ennuyer d’une manière générale, il se veut maitre de sa carrière professionnelle. Il a tendance à récompenser l’effort de chacun et est avide d’évolution en gardant toujours une éthique des plus humaine.

Les habitudes de communications sont elles aussi différentes, connectés par peur de manquer de précieuses informations, ils sont sont baignés en permanence entre technologie et culture web. Contrairement aux générations précédentes l’informations ne vient pas à eux, à force d’avoir n’importe quelle informations à portée de main ils on pris l’habitude d’aller la chercher à la source, plus question d’attendre.

Les habitudes de communications

Ces habitudes de communications affectent de nouveau le milieu du travail, notamment les horaires de travail, avec une charge horaire qui dépasse la normale, mais qui se veut plus flexible, on parle de travail à distance ou encore travaux collaboratifs toujours grâce à la technologie : Skype, Slack, Trello, Google Drive. Il recherchent des conditions de travail adaptées à lui, dans la mesure ou il sera plus heureux au travail.

« Millennials expect to create a better future, using the collaborative power of digital technology. »

Ces pratiques se transposent parfaitement au modèle e-commerce, aujourd’hui lorsqu’un visiteur ne trouve pas ce son bonheur, il change rapidement de site web/plateforme. Il en est de même avec le millenium lorsqu’il est au travail.

L’expérience utilisateur se doit de nouveau être irréprochable, elle reflète l’image de marque. Les ergonomes, web designer & dirigeant d’entreprise l’ont bien compris, en analysant le comportement des milleniums que ce soit en ligne ou au travail, il est possible d’en déterminer les attentes.

La plupart des changements amenés par la technologie au millenium se sont aujourd’hui installés dans le monde du travail, ainsi de nombreux parallèles entre technologie et milleniums émergent.

Dylan