Les crapwares : le mal de notre siècle

Peu importe le type d’ordinateur que vous achetez, vous êtes sûr d’en trouver au moins un dans la liste de vos programmes pré-installés.

Le crapware.

Ce n’est pas un nom officiel, bien sûr, plutôt une expression pour désigner ce que les fabricants d’ordinateurs aiment appeler « logiciel pré-installé ». Si vous avez déjà acheté un appareil avec la dernière version de Windows déjà installée dessus, vous allez très vite comprendre. Crapware se réfère à toutes les cloches et sifflets superflus qu’un fabricant met sur votre nouvel appareil pour essayer de vous éloigner des programmes que vous utilisez déjà. Des choses comme Windows Live Messenger et autres lecteurs MP3 ou organiseurs sont tous dans le spectre des crapwares. Non seulement ils ne sont pas ce que vous voulez, mais en plus ils consomment une bonne part de la puissance de calcul et de la mémoire de votre machine.

La bonne nouvelle est qu’une toute nouvelle niche d’outils – suppression des crapwares – est apparue pour les personnes qui cherchent à rendre leurs machines plus affûtées et plus économes. Il y a à la fois des programmes en ligne qui font cela pour vous et des guides pour vous permettre de retirer tous les éléments indésirables par vous-même.

Mieux encore, Microsoft a annoncé la sortie de PCs avec Windows 10 Signature Edition qui sont exempts de logiciels pré-installés en-dehors des plus basiques. La contrepartie est qu’ils coûtent relativement plus cher que les machines chargées de crapwares car tous ces programmes supplémentaires sont une source de revenus pour Microsoft. C’est vrai, quelque part là-bas quelqu’un a payé Bill Gates pour pouvoir inclure Candy Crush sur ses ordinateurs.

Si vous ne pouvez pas attendre ou n’avez pas le budget pour un ordinateur sans crapwares, les astuces ci-dessous devraient vous offrir de bonnes alternatives.

Utiliser une application en ligne

Il n’y aura peut-être jamais de meilleur nom pour une application que le PC Decrapifier, qui prend environ deux secondes à télécharger et mettre au travail pour débarrasser votre ordinateur de ses déchets. Son entrée dans votre système est un bon test de votre logiciel antivirus car celui-ci devrait vous alerter de la présence du nouveau programme. Si votre programme antivirus ne détecte pas l’arrive de Decrapifier, c’est qu’il est peut-être temps de chercher un nouveau système de sécurité. Le Decrapifier prend la sécurité au sérieux et vous implore de créer un point de restauration avant qu’il ne commence à faire le ménage. Vous aurez finalement une liste de ce que vous n’utilisez pas et de ce qui peut être retiré en toute sécurité.

Désactiver les fonctionnalités Windows

Si Windows est parfois très imposant, il est en fait facile de le maîtriser. À partir de votre menu Démarrer, allez au Panneau de configuration et ensuite dans Programmes et fonctionnalités. Il y a une option pour “activer et désactiver les fonctionnalités Windows” qui ouvre un deuxième menu vous montrant tous les composants de Windows en cours de fonctionnement. Cliquez sur les éléments que vous ne voulez pas faire fonctionner, tels que Microsoft Edge ou Windows DVD Maker, cliquez sur OK, et ils seront fermés jusqu’à ce que vous les redémarriez.

Supprimer les programmes manuellement

Qui parmi nous n’a pas téléchargé quelque chose qui semblait cool sur la page web mais n’était en fait pas bon pour notre système ? La fonction Ajouter/supprimer des programmes sur votre PC a probablement pris la poussière au fil des années suite à quelques erreurs occasionnelles, et il n’y a pas de raison que vous ne l’utilisiez pas maintenant pour supprimer les éléments inutilisés de votre liste d’applications. Assurez-vous juste que vous ne retirez pas de composants cruciaux, même si la plupart des ordinateurs sont conçus pour vous avertir si vous vous apprêtez à débrancher quelque chose qui doit impérativement rester en fonctionnement.