Banque en ligne, robo advisor et paiement peer-to-peer

Le secteur bancaire dans son ensemble est marquée par des mutations profondes ces dernières années. On note par exemple l’arrivée de nouveaux acteurs à côtés des établissements traditionnels. Ce qui accentue un peu plus la concurrence déjà rude entre les banques.

 Les évolutions du secteur bancaire

Ce vaste mouvement de transformation de l’univers bancaire se caractérise aussi par une réglementation plus stricte. Les autorités financières centrales adoptent des mesures plus rigoureuses afin d’assurer un contrôle plus efficace des transactions désormais orientées vers la spontanéité avec l’omniprésence du multicanal.

Les clients sont résolument tournés vers la mobilité et les banques se voient contraintes de suivre cette tendance avec des outils appropriés. Les nouvelles technologies de l’information avec en premier internet y ont fait leur entrée à un rythme soutenu. La banque en ligne connaît par conséquent un développement depuis près d’une décennie. Les différents acteurs de ce secteur débordent de créativité pour convaincre plus de clients en intégrant à leurs offres plus d’applications innovantes.

Les banques se mettent aussi à la révolution numérique avec l’apparition de nouveaux types services par les plateformes de conseil en investissement automatisés que sont les robo-advisor. Ces méthodes qui contrastent avec celles des acteurs traditionnels ne manquent pourtant pas d’efficacité. Que dire alors des paiements Peer-to-Peer ou encore de l’introduction des objets connectés dans les usages ? On peut le voir, le secteur de la banque a connu ces dernières années des changements notables qui ont des impacts significatifs à la fois sur la performance des établissements et le comportement des consommateurs dans leur grande majorité. Quelles sont les principales évolutions dans le milieu de ces dernières années. C’est à cette question capitale que tentera de répondre cet article.

 

Les banques en ligne

Ces nouveaux types d’établissements constituent la preuve irréfutable de la métamorphose qu’a connu ces dernières années le secteur bancaire. Apparues dans les années 2000 avec le boom d’internet, les banques en ligne sont des acteurs avec qui il faut dorénavant composer. Proposant des services 100% en ligne, ces banques de la nouvelle génération tirent leur succès des services innovants à prix attractifs proposés à la clientèle. Là où les organismes bancaires classiques pêchent avec frais jugés parfois exorbitants par les clients, les banques virtuelles misent sur la gratuite de nombreux services. Ce qui leur permet d’être logiquement plus compétitives. Leurs tarifs sont généralement moins élevés en plus de la mise à la disposition de la clientèle de carte gratuite. Dans le même ordre d’idées, les offres d’épargne sans frais d’entrée constituent un autre atout de la banque en ligne par rapport à un établissement classique. Enfin, elles séduisent de plus en plus de consommateurs avec la gratuité des commissions des interventions ou des frais de tenue de compte.

Ne disposant pas d’agences physiques à l’image des établissements traditionnels, les banques en ligne misent donc la technologie en privilégiant les solutions mobiles. L’objectif étant de simplifier au mieux la vie des clients. Ces derniers peuvent ainsi ouvrir un compte bancaire sans se déplacer. Depuis leur bureau ou domicile, ils ont en outre la faculté de consulter le solde de leur compte ou encore d’effectuer des transactions. De plus, les horaires sont particulièrement larges afin d’être plus proches de la clientèle.

 

Tout savoir sur les robo-advisor

Les robo-advisor qui constituent une nouvelle forme de conseil financier sont une autre preuve de l’évolution que connaît le secteur ces dernières années. Ces plateformes automatisées spécialisées dans le conseil en investissement sont apparues aux Etats-Unis. La réussite du concept développé par ces nouveaux acteurs a inspiré les Fintech françaises. En d’autres termes, le robo-advisoring commence à se développer pour le plus grand bonheur des utilisateurs qui pourront dès lors optimiser la construction et la gestion de leurs portefeuilles en payant des tarifs particulièrement attractifs.

Concrètement, les robo-advisor sont désignent des sites web qui se proposent de créer et gérer un portefeuille parfaitement diversifié pour le compte d’utilisateurs. Pour ce faire, ces robots conseillers utilisent des outils à la pointe de la technologie et particulièrement performants. Pratiques et plus faciles d’utilisation, ces instruments hyper sophistiqués ont un coût nettement plus faible que celui-ci des conseillers en investissement traditionnels. C’est pour cette raison que les tarifs payés par les utilisateurs sont plus abordables.

Même les robo-advisor ne sont pas une véritable nouveauté dans le secteur bancaire, ces plateformes ont l’avantage tout de même d’offrir un accès low cost aux investisseurs en grand nombre en mettant à leur disposition un large choix d’outils de gestion alliant convivialité et simplicité. Utilisant de puissants algorithmes, ces plateformes fondent leur stratégie d’investissement sur de nombreux concepts tels que le rebalancing, la diversification et l’allocation des tarifs. Les résultats de leurs méthodes sont plus que convaincants et ne percevoir les robo-advisor uniquement comme un simple effet de mode.

 

Les paiements peer-to-peer

Les paiements peer-to-peer sont enfin un autre élément traduisant parfaitement les mutations de ces dernières années dans l’univers des banques. Des établissements de renom à travers la planète commencent à intégrer cette nouvelle forme de paiement à leurs applications mobiles. Grâce à cette solution innovante qui est née à la fin des années 90, les clients des établissements bancaires l’ayant adoptée peuvent facilement envoyer de l’argent à des personnes qui disposent d’un compte dans le pays de situation. Pour ces transactions qui se font via des applications bancaires pour Android et iPhone, il n’est pas obligatoire de posséder un compte bancaire dans une banque en particulier.

Dans le secteur bancaire, les établissements qui utilisent les paiements peer-to-peer misent sur un processus simple et pratique. Ainsi par exemple, l’envoi de l’argent par les clients se fait par l’intermédiaire d’une adresse e-mail ou un numéro de téléphone mobile. Les institutions qui en font usage vont même plus encore. Pour preuve, les banques pourront par exemple associer les réseaux sociaux dont l’audience auprès du public ne cesse de croître. Le bénéficiaire d’un transfert d’argent effectué à travers des solutions de paiement peer-to-peer peut être ainsi identifié à partir de son compte Facebook.

Les paiements peer-to-peer ont comme vous pouvez le constater l’avantage de faciliter la tâche des clients dans le cadre de leurs transactions notamment pour ce qui est des transferts d’argent entre titulaires de compte bancaires. Avec cette solution, transférer de l’argent via un mobile devient un vaste marché que les banques gagneraient à mieux exploiter.